La paix au- delà des frontières


Je veux cesser de penser à mes malheurs
Je veux apprivoiser mes incessantes douleurs
Tant de pauvres êtres ignorent le bonheur
Je veux que mes yeux s’ouvrent sur un monde meilleur.

J’entends une enchanteresse musique !
Elle tinte comme un chant lyrique
Les notes tombent en déluge, c’est magique !
Sur le toit de mon doux refuge en briques !

C’est le chant de l’amour qui s’envole
Celui qui brave les frontières dans sa course folle
Sur un rythme formé de dièses et de bémols !
Libérer les âmes blessées qui se désolent.

Doux chant, tu parsèmes sur ton chemin des pétales de fleurs
Celles qui avec leurs dégradées de couleurs
Que chacun d’entre-nous devrions porter dans le cœur
La rose reine des fleurs qui déploie l’amour à toute heure.

Majestueux chant tu prends ton essor avec la blanche colombe
Proclamer la paix dans le monde !
Pour les enfants, les femmes qui vivent dans l’ombre
Meurtris de blessures qui les plongent dans le sombre.


Buvons ensemble le chant de la blanche colombe
Comme on boit le vin de la bonne treille !
Ecoutons, regardons, c’est notre missive elle est merveille !
Chantons l’amour, la paix dans un cœur dessiné de
Mille chandelles
.
Macha-Chantal
24 juillet 2003