Lettre à un Ange



En ce dimanche ensoleillé, j’écris un poème
A un ange apparu dans ma vie, sans problème
Quelques mots ont suffi, nul besoin de théorème
Il croit certes en lui, car c’est l’espoir qu’il sème.

Je ne le décrirais pas, il évoque certaines vérités
De ce passage vécu, douloureux de l’autre côté
Dont il a fallu revenir et à nouveau continuer
Il est sorti d’un long combat, qu’il a fallu mener.

Il est apparu seul, quand je ne m’y attendais pas
J’avoue, j étais au creux d’une vague sans joie
La vie me portait, telle que j’étais à bout de bras
J’en avais même oublié qu’existait un brin de foi.

En peu de mots, j’ai compris ce qu’était sa souffrance
Sa force lui avait permis cette nouvelle existence
Depuis la vie, il l’a côtoie telle une Dame Elégance
Chaque jour pour lui ressemble à une délivrance.

Le nom de cet ange là, je le garderais en secret
Je n’éprouve depuis ce jour aucune once de regret
En toute simplicité, je lui parle de mes projets
J’ai compris grâce à lui, qui l’avenir se profilait.

Que dirais-je, dans ce cas, sinon un simple mot
Celui que je peux prononcer, allègrement très haut
Merci d’être apparu, avec l’espérance en cadeau
Je regarde l’instant présent et je le trouve beau.

11/01/2003